Profit et préservation de l’environnement: comment s’y prendre

Contrairement à ce que pensent certaines personnes, rien n’oppose le fait de sauvegarder l’environnement et celui de faire du profit. La preuve est que les actions écologiques occupent de plus en plus de place au sein des marchés. Les initiatives écologiques deviennent très tendances et sont d’excellents moyens de gagner de l’argent. Cela constitue globalement une bonne nouvelle car vous pourrez désormais faire pour l’environnement, de petits gestes qui rapporteront gros dans votre porte-monnaie.

Comment s’y prendre pour rentabiliser ses actions écologiques ?

Les trajets en vélo

Aux Pays-Bas, l’Etat étudie de quelle manière payer les trajets en vélo en direction et en partance du lieu de travail. L’objectif est de mettre fin aux multiples embouteillages dont est victime le pays. Les Pays-Bas bénéficient d’une renommée mondiale en ce qui concerne leur nombre impressionnant de vélos. Il y en a environ 22 millions pour quelques 17 millions d’habitants. C’est ce qui ressort des chiffres publiés par l’association des automobilistes. La politique mise en place vise à rembourser les salariés qui achètent un nouveau vélo pour aller travailler.

Le recyclage des bouteilles en plastique

Alors qu’il est difficile de recycler le plastique, le Royaume-Uni encourage les amateurs du tri. Afin de limiter l’empreinte carbone, le géant britannique Iceland Foods suggère aux consommateurs de troquer leurs bouteilles en plastique contre de l’argent. Cette importante chaîne de supermarchés est parvenue à installer un système unique en son genre de distributeurs automatiques inversés. Le principe est assez basique et ne manque pas de séduire. Les clients insèrent simplement les bouteilles en plastique dans les distributeurs qui ont été conçus à cet effet.

Les machinent scannent les codes-barres des bouteilles qui ont été préalablement achetées dans l’un des supermarchés de la compagnie. En échange, les clients reçoivent des coupons dont la valeur équivaut à peu près à 0,11 euros. Ils peuvent alors s’en servir au cours de leurs achats dans les magasins de l’enseigne britannique.

Indemnité kilométrique

Tout comme l’ont fait les néerlandais, la France a également inclus en 2016 l’indemnité kilométrique au sein de la loi de pont écologique. Il s’agit d’un système qui pousse les amateurs de bicyclette à se servir de ce moyen de déplacement pour aller au travail. Les employés ont ainsi la possibilité de gagner une somme qui peut atteindre 200 euros chaque année. Cette compensation est exempte de toute charge sociale pour les employeurs. Plusieurs personnes pensent qu’il serait plus intéressant d’étendre cette indemnité kilométrique vélo et d’en faire une exigence. .

Le tri de plastique

Une autre entreprise française permet de gagner de l’argent rien qu’en faisant du tri de plastique. A travers sa plateforme en ligne, elle invite les internautes et les habitants à participer à son projet. En contrepartie, les participants recevront des bons de réduction sur différents évènements. Il s’agit de matchs de foot, concerts, cinéma, ou encore d’activités sportives et culturelles.

Au vu de tout cela, il est réellement possible de préserver l’environnement tout en gagnant de l’argent. Il existe plusieurs moyens de le faire et c’est à chacun de choisir sa voie pour y arriver. Certaines de ces actions écologiques sont directement en relation avec la nature, tandis que d’autres visent à réduire l’impact négatif qu’ont les comportements humains sur elle. Il faut donc encourager les différents projets qui existent dans ce sens et permettent de protéger la planète tout en gagnant de l’argent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *