Magasin de vélo: comment en faire une affaire qui marche?

Les inconditionnels du Tour de France, ceux qui ont la passion des vélos, envisagent le plus souvent de se lancer dans l’ouverture d’un magasin de vélo. Ce n’est pas une mauvaise idée en soi, mais il convient de prendre le temps nécessaire pour bien penser au projet. En effet, certaines étapes dont la réalisation du business plan, de même que le choix du statut juridique devront être considérées. En somme, faire de son magasin de vélo une affaire qui marche dépend de nombreux points à découvrir dans la suite.

L’étude de marché

Comme pour créer une entreprise, la première des choses à faire consiste en la réalisation d’une étude de marché. Cela vous permettra de vous assurer qu’il existe bel et bien des opportunités commerciales dans l’endroit où vous comptez installer votre magasin de vélo. Il est important que cette étude de marché vous permette de cibler les comportements d’achat, de même que les attentes de vos potentiels clients. Vous aurez ainsi une meilleure connaissance de la vitalité du secteur, de même que les différents leviers de croissance qui y sont.

Les clients et leurs habitudes devront être au cœur de vos questionnements dans cette première partie. Dans un second temps, il faudra se pencher sur l’analyse de la concurrence déjà existante dans la zone où vous envisagez implanter votre magasin. Toutes ces informations vous seront utiles pour évaluer le potentiel commercial, de même que le niveau d’attractivité du marché environnant.

Ouvrir son magasin de vélos

Une fois que l’étude du marché des magasins de vélo a été faite, il faut ensuite choisir le concept et la manière dont votre magasin sera positionné sur le plan commercial. L’offre concernant vos produits et services devra impérativement être adaptée pour la clientèle cible que vous visez, qu’il s’agisse  d’achat de vélos neufs et/ou d’occasion, de location, de réparation, ou encore de vente d’accessoires.

Il faut faire attention en optant pour un bon positionnement, de même qu’un concept se démarquant de la concurrence. Il n’est pas rare que dans les grandes métropoles, il y ait déjà plusieurs acteurs spécialisés dans la vente de vélos. Votre magasin aura alors besoin de se démarquer grâce à une expertise vraiment poussée sur la thématique du vélo. Par ailleurs, il faut savoir que les ventes en la matière obéissent à des cycles. Les VTT étaient à la mode en 90, mais les VAE constituent l’actuelle tendance. Par conséquent, votre futur magasin verra plus son chiffre d’affaires grimper au printemps plutôt qu’en hiver.

Ce sont là, quelques pistes à considérer pour l’ouverture d’un magasin de vélos. Bien entendu, vous aurez également à choisir entre le fait d’être un indépendant ou une franchise. Chaque option comporte ses avantages et inconvénients.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *