Le vélo-partage à travers le monde

La pratique du vélo est une activité idéale pour rester en forme tout en se déplaçant de manière écologique. Pour ne pas être confronté à des embouteillages dans les grandes villes, il existe des services de bicyclette en libre-service. Un peu partout dans le monde, ce type de service est disponible et permet à ceux qui le souhaitent de faire du vélo sans forcément en être propriétaire. Quels sont alors les icônes mondiales du vélo-partage sur le globe ? Voici ce qu’il est possible de retenir à cet effet.

Vélib, France

Lancé en 2007, le Vélib a tout de suite conquis le cœur des parisiens et touristes. Il est possible de se rendre dans l’une des 1700 stations totalisant 20.600 vélos dans Paris et les banlieues environnantes. Grâce à cette couverture, l’enthousiasme des usagers ne diminue pas. Les estimations révèlent qu’un Vélib est loué toutes les secondes.

Hangzhou Public Bicycle, Chine

Hangzhou est situé dans la province de Zhejiang en Chine et a un dispositif de vélos en libre-service. C’est d’ailleurs le numéro 2 dans le monde et ses chiffres relèguent le Vélib de Paris au rang de bonne blague. Le service compte 60.000 vélos répartis dans 2.500 stations. La majorité est incluse dans le réseau de transports en commun. Par jour, ce sont plus de 200.000 personnes qui se servent des vélos pour les déplacements quotidiens.

Boris bikes, Angleterre

Dans la ville anglaise de Londres où les bus et les taxis noirs règnent en maître, les vélos ont quand même réussi à se tailler une place de choix. Au cours de la première année d’exercice de Boris Bikes, plus de 23.000 trajets ont été effectués tous les jours. Même les membres de la famille royale sont des usagers des services proposés par Boris Bikes.

Bixi, Canada

Faire du vélo en hiver à Montréal n’a rien de facile, mais les habitants ne sont pas moins enclins à utiliser les services proposés par Bixi. La particularité ici est l’utilisation des vélos en aluminium dont les pneus sont à l’épreuve de toute crevaison. Les fans de vélos pourront se rendre dans l’une des 405 stations de Bixi pour se procurer un vélo pour leurs déplacements quotidiens. Cerise sur le gâteau, les stations de Bixi fonctionnent au moyen de l’énergie solaire.

Tel-o-fun, Israël

Le vélo-partagé est également disponible en Israël sous la dénomination de Tel-o-fun. Le réseau est composé de 1500 bicyclettes de couleur verte et dont la grande partie possède des sièges pour enfants sur la roue arrière. Tel-o-fun a plutôt été bien accueilli par les israéliens qui sont en général habitués à vivre dans leurs petits appartements. Tel-o-fun leur donne alors l’opportunité de faire du vélo au grand air et de se déplacer en toute liberté.

CaBi, Etats-Unis

C’est le deuxième plus grand service de vélo-partagés aux Etats-Unis. Sa taille n’est pas aussi impressionnante que celle des autres grandes enseignes du vélo-partagé dans le monde. CaBi enregistre 4.000 trajets journaliers effectués, ce qui est une assez belle prouesse quand on sait que les voitures ont une forte côte dans ce pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *